Entretien avec SPECIAL PROVIDENCE

special-providence-bio-2016-9Vous avez deja été invité au festival Crescendo de Guyane en 2011. Quels sont vos souvenirs (pays, climat, population). Etes vous heureux de jouer de nouveau cette année ?

Nous sommes impatients de revenir en Guyane pour jouer de nouveau. Depuis que nous sommes venu, nous avons sorti 2 nouveaux albums, aussi le public aura de nouvelles choses à écouter.

Nous avons de très bons souvenirs, de supers trips et discussions avec les gens d’ici. Bien que nous étions effrayés par la fièvre jaune et la faune sauvage, ce fût une expérience formidable.

Depuis 2011 vous avez travaillé sur 2 albums studios. Qui écrit les titres ? Avez vous un programme particulier ? Est ce régulier ?

C’est un travail en commun, c’est principalement notre clavier et notre guitariste qui composent les chansons et ensuite on travaille tous ensemble dessus. Il y a beaucoup de sensibilité et de créativité, c’est ce qui rend le processus magnifique.

Pouvez vous nous expliquer ce qui a inspiré le groupe sur votre dernier album ? Quelle est la signification de « essence of change »

Nous avons appris beaucoup de la vie ces dernières années et avons vécu beaucoup de changements personnels, musicales, spirituels.

Le changement…c’est la force la plus importante dans la vie. Rien ne reste exactement pareil.

La seule constance dans la vie est le changement lui même, nous permettant de renaître jours aprés jours, pour être créatif, aller de l’avant et se battre pour de nouvelles choses, pour changer nos croyances et nous aider à évoluer. La stagnation ne mène nulle part. La stagnation n’est pas une option…

C’est « essence of change »

Le festival Crescendo de Guyane est le dernier concert de votre world tour. Vous avez joué tous les soirs du 25 mai au 06 juin en Europe. Pendant cette pèriode avez vous pu faire un peu de tourisme ou au moins vous reposer ?

Avez vous un manager pour planifier tout ça ?

Oui cela va être un super final de cette année exceptionnelle. Nous avons joué dans plus de 10 pays cette année.

Nous avons tourné avec Spock’sBeard and Haken, et ça a été un gros succés. Le groupe a vraiment atteint un autre niveau, c’est super de voir que de plus en plus de gens aiment Spécial Providence. Notre batteur, Adam Marko manage le groupe depuis le début. Notre label, the british GEP aide beaucoup également.

Pas beaucoup de tourisme sur le tour, c’est un gros travail de jouer tous les soirs. Mais parfois nous arrivons à voir la ville ou nous jouons.

Le groupe a joué dans des endroits très différents, lequel avez vous préféré ? Quel est votre plus beau souvenir sur scène ?

Notre meilleur souvenir dans la vie du groupe est sans aucun doute lorsque nous avons joué pour le “Childhood Heros Dream Theater”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string 1W8GJw to the field below: